losan-charo

losan-charo

Epouvante

 

Un obscur désir

 

couloir manoir noir et blanc


Une nuit, une jeune femme, un manoir soi-disant hanté, un désir et peut-être un frisson… Voilà tous les ingrédients qui composent cette histoire.


 

 

 

Après des années d'errance dans le vaste royaume qu'est la solitude, Isa Ryroso, une jeune adulte, décida de partir explorer le puits des ténèbres ; un site fuit et craint par toute une population.

Se sentir de nouveau vivante ! C'est tout ce qu'elle voulait…

 

Une fois parvenue à ce lieu isolé, perdu dans la forêt, noyé sous les aiguilles de pin, Isa pénétra non sans appréhension dans l'entre du mal…

Elle franchit lentement la lourde clôture en ruine. Devant ses yeux aux pupilles dilatées se dessinait à présent la terrifiante bâtisse, sortant de la nuit tel un fantôme.

Qu'importent ses mauvais pressentiments, elle commençait déjà à sentir la vie redevenir de plus en plus palpable au travers de sa peur.

Un pas après l'autre, sous la lueur des étoiles, Isa traversa doucement ce qui était jadis les jardins. Plus elle se rapprochait du manoir, plus l'angoisse la gagnait. L'irréelle sensation que la grande demeure voulait la dévorer sauvagement la paralysa l'espace d'une seconde.

L'atmosphère changea peu à peu. Il émergeait de cet endroit de très mauvaises vibrations…

Sans qu'elle ne sache pourquoi, Isa tourna subitement la tête vers une fenêtre du premier étage. Ce qu'elle y vit lui glaça le sang. Disparu sitôt aperçu, un homme guettait au travers des vitres poussiéreuses, caché derrière de loqueteux rideaux.

Était-ce une hallucination ?! Ou bien la légende se confirmait-elle ?! Croiser un de ces êtres nocturnes aux longues dents constituait l'essence même de ce qu'Isa venait chercher au puits des ténèbres.

 

L'imposante double porte passée, la jeune femme alluma sa petite lampe-torche. L'habitation abandonnée ne rayonnait pas d'une grande gaieté, bien au contraire… Les pièces étaient austères, grisâtres et délabrées.

Isa s'avança prudemment, entourée par les ombres mouvantes et effrayantes générées par la torche électrique. Sous chacun de ses pas grinçaient les marches de l'escalier menaçant.

Parvenue à l'étage, Isa prit la direction de cette fameuse fenêtre… Sa déception fut à l'ampleur de sa terreur : personne ne se trouvait devant l'ouverture vitrée. Immobile et emprunte d'une étrange mélancolie, Isa regarda tendrement une chauve-souris se décrocher d'une poutre et disparaître en silence par le trou béant de la toiture.

À ce moment, la jeune femme expira un nuage de vapeur… La température chuta brusquement. Isa se retourna machinalement. Crispée, elle inspira une petite bouffée d'air gelé. Devant elle se tenait un homme d'une trentaine d'années. Calme, le visage serein et les vêtements impeccables, il s'avança vers elle avec indolence. Son regard brillait d'une sombre lumière. Au fond de celui-ci, inondé d'ardentes flammes, se consumait l'enfer tout entier. Paralysé par le pénétrant et puissant charme de cet homme, la jeune Isa se laissa approcher.

Parvenu jusqu'à elle, l'homme la saisit par les épaules de ses mains brûlantes et se pencha sur son cou. Elle sentit son souffle chaud glissé sur sa peau lorsque qu'il lui murmura ces quelques mots :

— Pourquoi vouloir quitter cette vie ? Souhaites-tu vraiment y mettre un terme en cet instant ? Si tel est le cas, Je serais ton guide…

Troublée, la respiration forte, Isa ne réagit pas à ces paroles et laissa l'homme l'embrasser dans le cou…

gouttes de sang



17/12/2013
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres