losan-charo

losan-charo

À propos

 

Qui suis-je ?

 

Portrait Losan Charo.

 

 

En bref,

Je me présente, , né en 87. J'habite le nord de la France, plus précisément dans le département de l'Oise.

J'aime les histoires, et l'envie d'en créer m'a très vite poussé à en écrire. Des histoires comme au cinéma, où le scénario mêle du mystère, de l'aventure, de l'émotion…

 

 

En long et en large,

J'adore inventer des histoires ! Mon univers c’est plutôt le fantastique / fantasy.

J’écris sérieusement depuis 2011. Avant j’écrivais pour m’amuser, parfois des choses sans queue ni tête ! Un jour, j’ai eu l’idée de faire un roman. Cette aventure enrichissante m’a plongé dans les recoins de mon imagination et j’ai adoré ça !

Ce qui me plaît dans le fait d'écrire un roman ? D'une part, comme dit plus haut, c'est le plaisir de créer, de rêver. D'autre part, c'est aussi le plaisir de partager. C'est l'opportunité d'emporter le lecteur dans un monde où le temps s'enfuit. C'est d'espérer qu'il se prenne au jeu et se glisse entre les lignes ; au coeur de l'intrigue. C'est penser qu'il peut s'approprier le bouquin et vivre son histoire avec ses personnages…

À tous les curieux qui se demandent "mais pourquoi ce portrait-dessin ?" La réponse est que je préfère garder ma tête dans la fraîcheur de l'ombre. J'aime les belles photos à condition que je n'apparaisse pas dessus. Vous l'aurez deviné, être pris en photo n'est pas ma grande passion. D'ailleurs, dans mon esprit, mon moi auteur est un personnage, comme un artiste a son nom de scène.

Côté inspiration, tout y passe ! Qu'il s'agisse de mon entourage, de la télé, du cinéma, des diverses cultures ou d'un petit point aux confins du cosmos.

Ce que j'aime ? Un tas de choses ! En dehors des classiques comme le cinéma, la musique, la nature… j'ai une affection particulière pour l'art et la culture nippone / amérindienne. Les mystères entourant le subconscient m'intriguent et l'univers me fascine.

 

Bizarrerie ¥Ψ∩ζΦ !

Allez savoir pourquoi, Les chiffes 12 et 47 m'interpellent tout particulièrement. Une question de résonance peut-être…

 

 

À part ça ?

 

 

C'est quoi ce blog ?

 

Vous l'aurez compris, il s'agit tout simplement de mon blog d'auteur !

 

 

Ce que vous découvrirez ici ?

 

Mes romans :

 

L'Ahadorya - bulle au coeur de lumière - Fantastique -

Tabaldac - et les îles du ciel - Fantasy -

 

Mes mini-histoires en tous genres

 

Et d'autres surprises encore…

 

 

Comment me contacter ?

 

Rien de plus simple !    >  Contact

twitter icongoogle + icon

 

 

 

 


15/07/2015
0 Poster un commentaire

Atelier d'écriture (Bric à Book)

 

Surfer ses larmes

 

table bar restaurant

 


 Texte issu de l'atelier d'écriture "une photo, quelques mots" du blog Bric à Book !


 

 

 

Lisse et miroitant telle une eau calme, le bois verni de ma table me tire les larmes ce midi. Insulaire perdu sur mon tabouret au beau milieu du bar-restaurant, je me noie dans les fibres de ce bois sombre. Fibres qui se nouent en pelote au fond de ma gorge. Les premières gouttes filent de mes yeux en crue et percutent le dur plateau de la table où mon reflet a pris place. Il est encore trop tôt ; personne pour me voir pleurer. La solitude comme seul remède. Il y a de ces choses qui se jouent en nous-même parfois… Ces choses qui vous prennent dans vos bras comme un câlin trouble. Ni joie, ni peine, ou peut-être un soupçon de tout ça… Un cocktail frappé de je ne sais quoi ; doux-amer. Pourquoi tenter de retenir le fleuve de ses émotions ? Laisser couler ses eaux agitées. Voguer sur ses flots aquarelle comme un explorateur, un aventurier ou un artiste en quête de… rien. Rien d'autre que de surfer la vague. Les eaux vivantes sortent de leurs lits pour nous extirper du nôtre. Ce midi, je surfe mes larmes ! Un sourire au coin des lèvres, je reprends le large.


11/07/2015
9 Poster un commentaire

Les choses qui dorment ne rêvent-elles pas ?

 

Alors, côté nouvelles, mon second roman est en attente d'une bonne réponse (je l'espère vraiment en tout cas Rigolant). Heu… à y réfléchir… c'est un peu une non-nouvelle en fait…

 

Pour ce qui est de mon projet de roman "L'Épopée d'Énade", les grandes idées sont sur le papier ! Je ne me suis toujours pas décidé à me lancer dans cette grande aventure. Pour le moment je laisse le projet se reposer tranquillement.

 

Néanmoins, quand je pense à cette épopée poétique, je me laisse parfois attraper par une image ou une sensation pour la retranscrire aussitôt.

Oui, le projet dort peut-être pour le moment mais… les choses qui dorment ne rêvent-elles pas ? Alors parfois, de petites effluves de ces rêves s'en échappent…

 

 voilier

 

 

Petite maison
Je te quitte pour longtemps
Je m'en vais par-delà les vents
Courir de lointains horizons

Devant ta porte verrouillée
S'envolent mes lourdes pensées
Et sous les cris des goélands
Je pars vers d'autres firmaments

Ivresse d'un coeur rempli d'espoir
Au fond d'un être aux jours épars

 

 

Oui, je sais ! Ça a des airs et senteurs de vacances tout ça hein ?! Il faut dire que c'est de saison. Mais ce grand départ vers l'inconnu marque un moment déterminant dans la quête de notre personnage principal. Le début d'un voyage mystérieux et philosophique

 


28/06/2015
0 Poster un commentaire

Lecture & Écriture

 

 

 

Écrire comme une aventure au-delà des mots

Lire comme un voyage au-delà des pages

 

 

ocean de mots


27/05/2015
0 Poster un commentaire

Full dialogue

 

Elle est à croquer

 

gateau au chocolat

 


— Hé elle est bien dodue comme il faut celle-là non ?!

— Hum c'est clair.

— T'en ferais bien ton quatre-heures hein mon p'tit salaud ?

— Non, non, il faut que je me raisonne un peu quand même.

— Mais vas-y lance-toi, t'attend quoi ?

— Je me raisonne c'est tout. Et ferme-la un peu ok.

— La fermer… tu plaisantes ?! Je veux absolument voir cette charmante petite chose entre tes mains et sous tes baisers mordants.

— Pervers. Juste ferme-là, c'est tout !

— …

— …

— Tu ne peux pas m'échapper. Tu seras obligé de céder.

— Et c'est reparti ! Tu es sous mon contrôle, je n'ai rien à craindre de toi.

— Sous ton contrôle ? vraiment ? Tu es incapable de me faire taire.

— …

— Tu vois, c'est toi qui reste sans voix. Alors chope-moi ce joli p'tit morceau tu veux ! Tu as vu comme sa peau a l'air douce et sucrée, comme son parfum est gourmand et comme elle fond pour toi…

— Humm… Arrr ok ! Je la dévore du regard depuis bien trop longtemps.

— Oui c'est bien, il faut assouvir ses pulsions.

— …

— Hé pas si vite, laisse-moi le temps de savourer l'instant.

— …

— Mais quel sauvage ! Un peu plus de douceur.

— …

— Quel ogre, quelle passion !

— …

— Humm, quel délice. Encore un peu…

— …

— Eh ben, t'en a mis partout ! Quel salopard.

— …

— Alors c'était bon hein ?!

— Ouai, mais je te préviens, c'est la dernière fois que je t'écoute comme ça.

— Mais oui, bien sûr…

— …

— Je suis la petite voix dans ta tête, ton mental en roue libre, et je sais très bien qu'on s'en empiffrera encore du… bon gros gâteau au chocolat…


17/05/2015
0 Poster un commentaire


Recherche

Vous recherchez ? :
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser